Pink Floyd
Pink Floyd l'essentiel
Pink Floyd - The Division bell
Pink Floyd : les grandes étapes (2/6)
de 1969 à 1972 : quantité et qualité ! :-)
En 1969, Pink Floyd sort l'album "More" qui est la bande originale du film de Barbet Schroeder 'More', un des films phares de la période hippie (B. Schroeder collaborera à nouveau avec Pink Floyd pour 'La Vallée'). Cette B.O. aurait été composée et enregistrée en moins d'une semaine !
Même si l'album propose des styles musicaux très divers, le son se durcit à nouveau, sous l'influence de David Gilmour, et flirte parfois avec le heavy metal, comme dans "The Nile song". "More" développe la popularité du groupe en Europe et particulièrement en France.
Pink Floyd - More
L'automne 1969 voit la sortie de "Ummagumma", un mélange expérimental de live et de studio, de créations collectives et individuelles, que certains jugent époustouflant et d'autres hermétique. Dans tous les cas, il s'agit d'un document incontournable sur l'âge d'or du rock psychédélique.
Beaucoup voient dans cet album la sortie d'adolescence du groupe et un premier pas vers l'âge adulte confirmé dans les albums suivants et qui va aboutir dans "The Dark Side of the Moon".

Pink Floyd - Ummagumma
Fin 1969, Pink Floyd collabore à la bande originale du film 'Zabriskie Point' de Michelangelo Antonioni.

En octobre 1970 sort "Atom Heart Mother" (un de mes albums préférés...). Pink Floyd nous sert ici du rock d'avant-garde, parfois lyrique, toujours inventif, généreux, osé, dérangeant, unique, ..., génial quoi !
Stanley Kubrick aurait d'ailleurs demandé la permission d'utiliser quelques extraits de cet album pour un de ses (nombreux) films cultes, 'Orange mécanique', ce que le groupe aurait refusé puis regretté après la sortie du film...

Pink Floyd - Atom Heart Mother
Cette même année est l'occasion de deux nouvelles tournées aux USA mais aussi d'une série de concerts en Europe dont celui donné en France durant la fête de l'Humanité devant environ 400 000 personnes !

1971 est l'année de "Meddle", un des albums qui consacre Pink Floyd au zénith du rock progressif, avec des morceaux d'anthologie comme 'One of These Days', 'Echoes' (une rumeur voudrait que ce morceau soit synchronisé avec la dernière section du film '2001, l'odyssée de l'espace'...), 'Fearless', ...
Aux multiples couleurs "habituelles" vient se joindre une véritable touche de jazz (tempo, construction, improvisation) et le groupe sera d'ailleurs invité au festival de Montreux.
Textes (pour la première fois tous crédités à Roger Waters) et musique posent les bases des succès à venir et marquent le pas sur les premières influences psychédéliques pour offrir une production globalement plus aboutie et plus "accessible".

Pink Floyd - Meddle
1971 est également une année en grande partie passée en tournées à travers le monde (Europe, USA, Japon, Australie, ...).

Toujours la même année, en octobre, Adrian Maben filme un concert de Pink Floyd sans public dans les ruines de Pompéi en Italie.
Ce concert est disponible en DVD et vaut vraiment le détour… On y voit, entre autres choses, que quand Waters percussionne sur "A saucerful of secrets", ça percute ! ;-)

Pink Floyd - Live at Pompéi
Les tendances initiées avec Meddle sont confirmées par la sortie, en juin 1972, de "Obscured by Clouds".
Il s'agit à nouveau d'une bande son, enregistrée en France (château d'Hérouville) en deux semaines, pour un autre film de Barbet Schroeder, 'La Vallée'.
Pink Floyd - Obscured by Clouds
Pink
Pink Floyd : les grandes étapes | biographies | discographie | vidéos | liens | pink-floyd-story.info
Floyd