Pink Floyd
Pink Floyd l'essentiel
Pink Floyd - The Division bell
Pink Floyd : les grandes étapes (3/6)
de 1973 à 1977 : Pink Floyd à son zénith.
En mars 1973 sort "The Dark Side of the Moon" !!
Certains ont alors regretté l'originalité et l'indépendance des débuts, mais quel palmarès pour cet album ! Triomphe massif et immédiat dans le public, plus de 35 millions d'exemplaires vendus, plus de quatorze ans au top 200 USA, des titres d'anthologie comme l'incontournable 'Money', une pochette mémorable, ...
Pink Floyd - The Dark Side of the Moon - recto    Pink Floyd - The Dark Side of the Moon - verso
En dehors du succès commercial, "The Dark Side of the Moon" reste sans conteste l'un des albums les plus aboutis de l'histoire de Pink Floyd : un Gilmour génial, un Wright extra-terrestre, un Waters inspiré, un Mason au top, un Parry céleste, une Torry divine, le tout orchestré par maître Alan Parsons (assisté de Chris Thomas) sous la protection inspiratrice des studios Abbey Road…

Cet "album-concept", avec des textes exclusivement écrits par Roger Waters, aborde des thèmes fondamentaux : la vieillesse ('Time'), la mort ('The Great Gig in the Sky', 'Us and Them'), la folie ('Brain Damage'), le travail ('Breathe') et l'argent ('Money'). 'Brain Damage' est également perçu comme un premier hommage à Syd Barrett.

Un site lui est entièrement consacré : http://www.pinkfloyd.co.uk/dsotm/content/setup.html

1973 est également l'occasion de plusieurs tournées en Europe et en Amérique du nord.

La montée au zénith provoquée par "The Dark Side of the Moon" est suivie d'un véritable passage à vide pour le groupe qui se trouve à plusieurs reprises proche de la séparation.

Septembre 1975 voit la sortie de "Wish you were here" (un autre parmi mes préférés…), un album 'planant' et plein d'émotion sur fond de premières tensions internes et d'hommage à Syd Barrett (en particulier dans 'Shine On You Crazy Diamond' mais aussi indirectement dans 'Wish you were here', 'Welcome to the machine' et 'Have a cigar').
Durant l'enregistrement, le 5 juin, Barrett fait une apparition dans les studios Abbey Road, mais ses anciens collègues ont du mal à le reconnaître...
De nombreux guitaristes amateurs se sont invités parmi les Pink Floyd en grattant l'intro de 'Wish you were here' sur leur guitare acoustique et dans leur chambre... ;-)
Pink Floyd - Wish you were here - pochette originale    Pink Floyd - Wish you were here - pochette alternative
"Animals" sort fin janvier 1977. Autour du thème du titre de l'album et du roman de George Orwell 'La ferme des animaux' (1945), Pink Floyd construit un nouvel album concept, mais plus rock, plus "rude" que les deux précédents, s'appuyant sur la guitare majeure de David Gilmour. En pleine période punk, Waters y propose un violent réquisitoire contre sa vision du système capitaliste où pigs, sheeps & dogs sont les acteurs d'une métaphore de la société.
Pink Floyd - Animals
La pochette de ce dixième album des Pink Floyd, dernier de la "trilogie des années glorieuses", représente la 'Battersea Power Station', centrale électrique londonienne sur le déclin, sur laquelle vole un dirigeable en forme d'énorme cochon (fabriqué pour l'occasion par l'entreprise allemande 'Ballon Fabrik' qui avait construit les célèbres 'Zeppelin'). Le succès d'Algie, ce cochon volant, en fera un acteur régulier des tournées qui suivront.
Pink Floyd - Animals - the pig
Pink Floyd se lance ensuite dans la tournée "In the Flesh" de promotion de l'album, en Europe et aux États-Unis.
Cette tournée est un succès, mais aussi le révélateur d'un fossé grandissant entre Roger Waters et une partie du public qu'il juge irrespectueux pour la musique du groupe.
Pink
Pink Floyd : les grandes étapes | biographies | discographie | vidéos | liens | pink-floyd-story.info
Floyd